international airport

Aéroport de Glasgow …

L’aéroport international de Glasgow, situé dans le Renfrewshire, à 12 kilomètres à l’ouest de Glasgow, près des villes de Paisley et de Renfrew, est actuellement l’aéroport le plus achalandé d’Ecosse et le septième au Royaume-Uni en termes de trafic annuel de passagers. L’aéroport international de Glasgow est le premier aéroport écossais à accueillir plus d’un million de passagers en un mois.

L’aéroport international de Glasgow appartient à BAA plc, qui possède également les aéroports de Londres Heathrow, Londres Gatwick, Londres Stansted, Édimbourg, Aberdeen et Southampton.

L’histoire de l’aéroport international de Glasgow remonte à 1932, lorsque le site actuel d’Abbotsinch était utilisé comme un terrain d’aérodrome pour la base adjacente de la RAF. Le site initial de l’aéroport « principal » de Glasgow était situé à 3 km à l’est, dans l’actuel quartier de Dean Park à Renfrew. Le terminal d’origine Art Deco de l’aéroport de Renfrew n’a pas survécu, le site étant maintenant occupé par un supermarché Tesco et par l’autoroute M8.

Dans les années 1960, la Glasgow Corporation décida de construire un nouvel aéroport pour la ville, à proximité d’Abbotsinch. C’était un projet controversé, car le gouvernement central avait déjà engagé des millions de dollars dans la reconstruction de l’aéroport de Prestwick pour «l’ère des avions à réaction».

Néanmoins, le projet a été mis en œuvre et le nouvel aéroport, conçu par Basil Spence et construit pour un coût de 4,2 millions de livres sterling, a été achevé en 1966 et British European Airways a commencé à offrir des services utilisant des appareils De Havilland Comet.
Le premier vol commercial à arriver a été un vol British European Airways d’Edimbourg, qui a atterri à 8 heures du matin le 2 mai 1966. L’aéroport international de Glasgow a été officiellement inauguré le 27 juin 1966 par la reine Elizabeth II.

Les conflits politiques entre les aéroports de Glasgow et de Prestwick se sont poursuivis, Prestwick bénéficiant d’un monopole sur le trafic transatlantique, tandis que Glasgow n’était autorisée à gérer que le trafic britannique et intra-européen.

En 1975, la BAA a pris possession de l’aéroport international de Glasgow et, lors de la privatisation de cette dernière, à la fin des années 1980, elle a consolidé son portefeuille d’aéroports. De manière pratique, les restrictions sur Glasgow ont été levées et les opérateurs transatlantiques ont immédiatement quitté Prestwick. BAA a ensuite vendu Prestwick et s’est lancé dans un vaste plan de réaménagement en 1989.

Un terminal étendu a été créé en construisant la nouvelle structure de sorte que le bâtiment d’origine Basil Spence se trouve réellement à l’intérieur. Les arches en béton d’origine qui donnaient autrefois sur Caledonia Road forment désormais la façade de la zone d’enregistrement. L’aéroport de Glasgow compte maintenant 33 portes, ce qui porte sa capacité à neuf millions de passagers par an. En 2003, BAA a achevé les travaux de réaménagement d’un bâtiment satellite (appelé « T2 », anciennement le bâtiment St. Andrews), afin de fournir une installation d’enregistrement dédiée aux compagnies aériennes à bas coûts.

L’aéroport international de Glasgow est freiné par son emplacement, limité par l’autoroute M8 au sud, la ville de Renfrew à l’est et la rivière Clyde au nord. À l’heure actuelle, les villes de Clydebank, Bearsden et Linwood sont situées directement sous les voies d’accès menant à l’aéroport, ce qui signifie que toute augmentation supplémentaire du trafic peut être politiquement sensible.

Glasgow International est également confronté à une vive concurrence de la part de son vieil adversaire à Prestwick, qui s’est réinventé en tant que hub à bas coût pour les compagnies aériennes à bas prix et qui dispose d’une liaison ferroviaire directe avec le centre de Glasgow. Cependant, l’exécutif écossais a annoncé en 2002 qu’une liaison ferroviaire reliant la gare centrale de Glasgow à l’aéroport international de Glasgow serait construite. La liaison ferroviaire connue sous le nom de liaison aéroportuaire de Glasgow (GARL) devrait ouvrir fin 2008 et fournir à l’aéroport un service de quatre trains par heure vers Glasgow Central.

Actuellement, l’aéroport international de Glasgow est facilement accessible par la route en raison de l’autoroute M8 adjacente. Il est desservi par un bus express spécialisé fréquent au départ du centre-ville, qui peut toutefois souffrir de la congestion dans le centre-ville de Glasgow en période de pointe.

L’aéroport international de Glasgow héberge la compagnie aérienne régionale écossaise Loganair, qui exploite actuellement une franchise British Airways, qui dispose d’un hangar et d’un siège social situé sur place. British Airways dispose elle-même d’un hangar de maintenance à l’aéroport, capable d’effectuer des travaux de révision des appareils Airbus A320 et Boeing 737, ainsi que d’une installation cargo. L’aéroport international de Glasgow est également l’une des deux bases principales pour Flyglobespan bien que ce transporteur n’ait pas d’installations principales sur l’aérodrome.

Quitter la version mobile